Home/Non classé/«Beaucoup renoncent à l’aide sociale par honte»

«Beaucoup renoncent à l’aide sociale par honte»

En Suisse, de très nombreuses personnes en situation de précarité ne recourent pas aux prestations sociales auxquelles elles auraient pourtant droit. Comment l’expliquer ?

Une étude réalisée dernièrement à Genève, à laquelle Caritas Genève a été associée, a donné la parole aux personnes concernées et a révélé un phénomène complexe.

Les explications de Barbara Lucas, professeure à la Haute école de travail social HES-SO de Genève, qui a collaboré à cette étude.

2019-08-20T09:46:19+00:00